Origine : second Empire !

Articles, Brèves, Evènements, Non classé - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Voici les 2 fauteuils laqués noir rehaussés de dorures. Les garnitures en crin animal d’époque ont été conservées et restaurées selon la tradition. Les fauteuils sont maintenant recouverts d’un superbe lampas italien avec une finition galonnée en fond de feuillure. 150 ans après leur création, ces sièges s’intègrent à merveille dans le décor contemporain d’un salon, en ville.

Le fauteuil club

Non classé - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Voici 2 fauteuils datant des années 1930 recouvert d’un cuir patiné à la main. Ils seront restaurés de façon traditionnelle, comme il y a plus de 3 générations, avec les mêmes techniques et les mêmes matériaux (garniture suspendue, crin végétal, cuir teinté et patiné en atelier et lissé par le frottement d’un cylindre de verre sur la fleur.). Deux très grandes peaux de taureaux vont recouvrir ces 2 clubs. Rendez vous avant noël pour voir le résultat.

Restauration en cours du canapé en bois doré XIXeme

Brèves, En ce moment, dans l'atelier - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Voici 2 photos des travaux de restauration en cours. Une suspension composé de 49 ressorts coniques, à spirales, guindés avec une corde de chanvre. Les dossiers ont été restaurés avec du crin animal. Le tissu est posé placé et centré à la semence, sur chaque médaillon.

suspension à ressorts de l’assise du canapé

Lampas de soie placé à la semence

Le renouveau d’un fauteuil Art Nouveau

Non classé - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Voici le résultat d’une restauration traditionnelle après des travaux d’ébénisterie et de tapisserie. Les éléments de décor sur le haut du dossier ont été recollés à la colle d’os à 7 endroits. La carcasse a été nettoyée en profondeur puis vernie avec une gomme laque, cirée à la cire d’abeille et lustrée. Les garnitures en crin animal ont été restaurées pour leur redonner volume et tension. Le tissu est posé tendu en étant fixé en fond de feuillure avec une double corde en finition. Le siège est maintenant confortable, durable (il pourra être utilisé par plusieurs générations) et élégant

Bois sculpté au décor d’iris, garniture en crin, étoffe de fabrication française

.

Un rare et superbe fauteuil Art Nouveau

En ce moment, dans l'atelier, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

La période Art Nouveau est très particulière et marque un renouveau dans l’art du mobilier. Elle se caractérise par la présence du végétal qui, au-delà de l’ornement, intègre la nature dans la conception globale du siège. La production de mobilier dans les années du modern’style fut courte. Bien rare sont les objets qui nous sont parvenus plus de 100 ans plus tard. En voici un bien bel et précieux exemple! La carcasse en bois sculpté est à décor d’iris. Ce fauteuil créé dans les années 1900 sera bientôt restauré. Rendez-vous dans quelques semaines pour le découvrir après restauration.

Le salon de la chambre du roi au château de sassenage

Articles - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Le château de sassenage : un univers exceptionnel pour les amateurs d’objets du XVIIIe siècle, dans leur état d’origine !


Une campagne de restauration de 13 sièges d’époque Louis XV en bois doré, s’est déroulée ces dernières années au château de sassenage. Cet ensemble classé depuis 1998 au titre des « monuments historiques » est estampillé par deux maîtres ébénistes, Etienne St-Georges et Jean-Jacques Pothier.

Quatre artisans d’art ont travaillé dans leur atelier sur une période de 6 ans ; une restauratrice de textile, un ébéniste, un doreur et un tapissier pour conserver et restaurer les 3 bergères et les 10 fauteuils à la reine. Ces travaux ont été financés par la Région, le Département et la Fondation de France. L’atelier Osiris a été chargé de rechercher l’étoffe, un damas de soie avec un décor par la trame, de restaurer les garnitures en crin de cheval et de poser l’étoffe à l’identique sur ces sièges qui n’avaient jamais été restaurés depuis le milieu du XVIIIe siècle. Un exemple rare en France qui montre le travail d’excellence des artisans d’art. Un travail remarquable à admirer in situ dès que vous le pourrez !

Sieges d’époque XVIIIème

Non classé - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Paire de fauteuils à la reine, Louis XV, restaurés il y a quelques années par l’atelier, recouverts d’un damas en lin et viscose de chez Lelièvre. Ces 2 fauteuils sont estampillés Boucault maitre  en 1728. Cet ébéniste fabriquera des sièges de grandes élégances pendant une cinquantaine d’année.  De 1738 à 1760, il fit partie de la jurande de sa communauté.