Une borne du XIXe restaurée au musée de Grenoble

Articles, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Borne restaurée par l’atelier Osiris

« Le musée de Grenoble présentera du 14 mars au 28 juin 2020 une exposition intitulée « Grenoble et ses artistes au XIXe siècle ». Tout au long du XIXe siècle, les peintres et sculpteurs établis à Grenoble contribuent à l’effervescence culturelle de la cité… » Pour cette exposition, l’atelier à restauré un imposant siège fabriqué au XIXe pour l’ancien musée de peinture de Grenoble. Un important chantier de conservation /restauration de cette borne a été réalisé comme souvent par l’atelier Osiris, avec les techniques, gestes et matériaux de la tapisserie d’art ancienne. Cette borne recouverte d’un velours crée une ambiance de salon, dans cette espace à la scénographie très réussie, conçue spécialement pour cette exposition. Nous vous invitons à venir au musée découvrir les œuvres de notre patrimoine régional.

4 fauteuils estampillés Louis Michel Lefèvre seront restaurés en 2020

En ce moment, dans l'atelier, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

1 fauteuil avant restauration, recouvert d’une indienne aux dessins orientaux

4 fauteuils Louis XV dossier à la reine avec leurs garnitures en crin de cheval d’époque vont être restaurés dans l’atelier dans le courant de de cette année 2020.

garniture d’époque XVIIIe en crin de cheval

En 1743 se constitua la Jurande des maîtres Menuisiers ébénistes dont l’estampille de contrôle « JME » sera apposée aux côtés de la marque personnelle de l’ébéniste faisant partie de la communauté.

Estampille LM Lefèvre vers 1750 avec la marque de la Jurande

Les deux montants du M se confondent avec celui du J et celui du E.

Ruhlmann – « le Riesener de l’Art déco « 

Articles, En ce moment, dans l'atelier - Ecrit par Frédéric Durmort on .

L’atelier est chargé de restaurer un ensemble de sièges dessinés par Ruhlmann il y a 100 ans. La restauration se fera en plusieurs étapes : recollage de certains assemblages - traitement insecticide contre une attaque de parasites du bois - patine des bois apparents - restauration des garnitures en crin animal - couverture avec un velours froissé - finition, couture main et application de passepoils confectionnés.

accotoir

pied avant

Voici des détail des lignes fluides et ariennes de la carcasse.

estampille

L’estampille est marquée au fer sur la traverse avant.

L’art Français du siege à la Fondation Glénat

Non classé - Ecrit par Frédéric Durmort on .

La Fondation Glénat pour le patrimoine et la création accueille la semaine prochaine, du 16 au 21 septembre, une exposition très originale et aussi pédagogique, à Grenoble. Je vous invite à venir découvrir une exposition consacrée aux sièges anciens restaurés, témoins des différentes époques de l’art du mobilier, provenant du patrimoine familial des particuliers ou de mobilier classé monuments historiques « MH ». Seront également présentés, des sièges de designers contemporains illustrant le design français et la fabrication artisanale régionale, des étoffes historiques de la Manufacture Prelle à Lyon rarement montrées au public et des tissus contemporains des dernières créations italiennes (Rubelli à Venise) et américaines (Travers de chez ZR). Jeu découverte: pour enfants et adultes ESPACE ATELIER sièges en cours de restauration (je serai présent durant les 6 jours) Ouverture au public Du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30. Samedi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30. Adresse Couvent Sainte-Cécile 37, rue Servan 38000 Grenoble Renseignements 04 76 88 75 75 fondsglenat.com

Papier peint tout un art

Articles, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Voici une très belle expo que je vous conseille d’aller voir ! La maison Bergès consacre sa nouvelle exposition à l’art du papier peint jusqu’au 3 novembre.(entrée gratuite) Vous pourrez découvrir également une chaise provençale de la collection du château de sassenage restaurée par l’atelier Osiris. La chaise est recouverte d’une indienne, témoin de la mode au XVIIIe pour les papiers peints et les tissus.

Grenoble, Paris, Venise – Le cuir et la soie

Non classé - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Une restauration de l’Atelier Osiris : fauteuil aux bois exotique avec un cuir de vachette.

Une création de Sophie Marionnet. Sophie est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Lyon avec les félicitations du jury en 2009. Avec ses collections, elle souhaite décloisonner les frontières des secteurs du design et poursuit son travail dans le design d’objet et le design d’espace. Lauréate du Concours de l’espace Bespoke sur le salon du Cuir à Paris en février 2014, elle décide alors de créer son propre studio de design entièrement dédié au cuir.
Une restauration de l’Atelier Osiris : cabriolet en acajou avec des fleurs en soie.

Cette soierie de Rubelli pour ameublement est tellement belle que l’on peut imaginer la porter avec plaisir …

Un club à oreilles

En ce moment, dans l'atelier - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Ce fauteuil de type club à 100 ans. il est dans son état d’origine. Il est assez rare avec ses oreilles et sa profondeur d’assise qui lui apporte un confort enviable …

Fauteuil recouvert d’une cuir de vachette avec une finition aux clous de décoration, 6 boutons un jonc gainé, et 2 cousins passepoilés (dossier et l’assise) sur une suspension à ressorts .

L’atelier va restaurer entièrement ce fauteuil de façon traditionnelle avec des peaux patinées à l’ancienne.

Non classé - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Canapé fabriqué en france et distribué par l’atelier Osiris « Christian Ghion. Une carrure impressionnante, une voix rauque et un franc parler qui lui est propre, Christian Ghion est un Personnage. Il est né en 1958 en banlieue parisienne où il grandit et étudie. Après 5 années de droit, alors qu’il se demande encore comment exploiter ses talents multiples, il décide de s’inscrire à l’école d’architecture de Paris-Conflans, en section ECM (Etude Création Mobilier). Quelques années plus tard, il intègre l’ENSCI (Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle). Sans l’avoir réellement prémédité, Christian Ghion se retrouve à 28 ans, diplômé en design. Dès lors, il fonde son propre studio de création. Il signe des créations pour des éditeurs de renom tels que Cappellini, Driade, Poltrona Frau, Salviati, Sawaya & Moroni ou encore XO. Il reçoit plusieurs prix et distinctions et notamment le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris en 1991. Ces dernières années, Christian Ghion s’est vu confié plusieurs projets d’aménagement intérieur. En janvier 2012, Christofle dévoile sa nouvelle ligne « Garden » pour le bar, et, en collaboration avec Pierre Gagnaire, il dessine une ligne d’accessoires de cuisine pour Alessi. 2013 verra l’inauguration de la sculpture « SPIRIT » pour la ville de Séoul, en Corée. En 2014, la ville d’Aix-en-Provence lui confie la conception du plus grand mur d’eau d’Europe qui couvre le pont Juvénal-Mozart à l’entrée de la ville. »