Papier peint tout un art

Articles, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Voici une très belle expo que je vous conseille d’aller voir ! La maison Bergès consacre sa nouvelle exposition à l’art du papier peint jusqu’au 3 novembre.(entrée gratuite) Vous pourrez découvrir également une chaise provençale de la collection du château de sassenage restaurée par l’atelier Osiris. La chaise est recouverte d’une indienne, témoin de la mode au XVIIIe pour les papiers peints et les tissus.

L’exposition de l’atelier Osiris ouvre la saison culturelle au château Borel

Articles, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

« Dans le cadre des Journées du  patrimoine  du  13  au 16  septembre  et  en  avant première les Saint­-Égrévois ont pu découvrir lors du vernissage ce jeudi 13 septembre une exposition sur le thème du partage dans les salles d’exposition du château Borel  (aile  ancienne  de  la mairie). « Ce qui est exceptionnel c’est de réunir une quarantaine de sièges de tous styles et de toutes les époques (des pièces  appartenant  à  des  particuliers de la région) que l’atelier Osiris a restauré… », explique  Frédéric  Durmort  maître artisan d’art en tapisserie. « Cette exposition a le mé rite  de  présenter  le  travail d’artisans  et  de  designers français  qui  fabriquent  sur commande  des  canapés  et des fauteuils. Je suis queylard depuis 12 ans et je me suis installé en tant qu’artisan en 2006, j’ai fait des études supérieures dans des domaines techniques et dans la gestion  des  ressources  humaines. J’ai choisi le métier de tapissier pour l’exercer de façon traditionnelle avec les techniques et les matériaux qu’on utilisait alors au 18e et  19e  siècle.  J’utilise  du  crin animal, de la toile de chanvre… Je me suis formé sur la culture  artistique  liée  aux étoffes et aux sièges de toutes les époques tout en étant ouvert  aux  créations  contemporaines », poursuit Frédéric Durmort, qui représente la marque et distribue sur toute la région Rhône­Alpes. Il reçoit à son atelier pour la restauration mais aussi pour conseiller dans le choix des tissus. À  noter :  L’exposition  est visible  dans  les  salles  du  château Borel ce samedi et demain  dimanche  de  9  à 12 h et de 14 à 18 h en présence du maître artisan d’art. LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ |SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2018| 17

Tapisserie d’Aubusson

En ce moment, dans l'atelier, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

L’atelier Osiris restaure une tapisserie d’Aubusson de la fin du XVIIe de 2,25 m x 2,35 m « L’UNESCO a inscrit en 2009 « La tapisserie d’Aubusson » sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité1, après que ce savoir-faire a été inscrit à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France. Tradition pluriséculaire, elle consiste à faire le tissage par des procédés initiés par les artisans issus d’Aubusson et de quelques localités de la Creuse en France. Elle produit des tentures particulièrement de grandes tailles qui sont destinées à embellir des murs, des tapis et des pièces de mobilier. «  la tapisserie restaurée

La chaise à bras au château de Vizille

Articles, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Vous pouvez voir la chaise à bras restaurée par l’atelier Osiris au château de Vizille du 23 Juin 2017 au 12 mars 2018 dans le  cadre de l’exposition temporaire  » Année Lesdiguières « 

« L’exposition en s’appuyant sur les archives, l’iconographie, la cartographie, les traces archéologiques, l’existant, les objets d’art subsistants ou équivalents se propose par une muséographie déambulatoire et dynamique de permettre au grand public qui fréquente le Domaine de Vizille de retrouver et comprendre ce patrimoine qui est le sien au-delà de son apparence et de ses fonctions contemporaines. »

Travaux de conservation et de restauration

Articles, Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .


Mobilier du château de Sassenage

Cette chaise à bras du XVIIe va bientôt être restaurée par 2 ateliers de restaurateurs (l’Atelier Eleouet et l’atelier Osiris).

 » Ce type de siège se distingue par :
– des consoles d’accotoirs dans le prolongement des pieds antérieurs.
– des accotoirs droits et rigides.
– un dossier et des traverses entièrement recouvertes par la garniture.
– un dossier rectangulaire généralement plus large que haut.
-un dossier rigide.
-un piétement tourné réuni par une entretoise en H également tournée. Il faut mentionner la présence, fréquente d’une traverse intermédiaire réunissant les pieds avant.
-Les têtes d’accotoirs sont sculptées  de motifs tels que tête de chien, de femme, de lion ou de bélier. »



Début des travaux en mai 2017 dans mon atelier.
A très bientôt pour suivre quelques étapes…

L’Atelier Osiris : « Coup de cœur » de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Isère au salon ARTISA.

Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

« Les élus de la CMA Isère ont attribué le « Coup de cœur » de la CMA Isère selon les critères suivants : – La qualité et l’originalité des produits présentés – La présentation et la mise en valeur du stand – Une entreprise inscrite au Répertoire des Métiers de la CMA Isère L’atelier Osiris a été créé en 2006, à Quaix en Chartreuse et le Loft d’Osiris (showroom) en 2014 à Grenoble. Frédéric Durmort a étudié les techniques du tissage en Haute-Loire, ainsi que la patine à l’ancienne du cuir, pour enrichir ses connaissances et pour conseiller ses clients. Pour ses réalisations, il utilise des tissus de haute manufacture (Lelièvre, Rubelli, Dedar et Kieffer) et travaille en étroite collaboration avec un ébéniste de renom, Lionel Chardonnet. La décoration et la rénovation intérieure permettent à Frédéric Durmort de travailler le bois, la patine, jusqu’à la touche finale avec le choix de la passementerie. En 2014, l’atelier d’Osiris a obtenu le prix Rhônalpin du Patrimoine. « 

A découvrir au Loft d’osiris à Grenoble : Les nouvelles collections de la manufacture Prelle

Evènements - Ecrit par Frédéric Durmort on .

Les nouvelles collections de la manufacture Prelle sont présentées jusqu’à la fin du mois de juin dans notre showroom. pondichery Il s’agit d’une reproduction des archives de la manufacture datant du XVIIIème siècle, reproduite en grande laize et vendue au raccord. clin d’œil à la présence française sur le comptoir de « Puducherry » au XVIIème siècle. La scénographie de ce dessin en fait son originalité et donne le ton d’une décoration mélangeant classicisme à la française et faste oriental. satin façonné Reproduction d’une archive du début XIXème, le choix du nom Juliette est en rapport avec Juliette Récamier, lyonnaise et muse de nombreux artistes de cette période. Son salon parisien a réuni à partir du directoire et jusqu’à la Monarchie de Juillet les plus grandes célébrités du monde politique, littéraire et artistique.